Marla Trimmjack in the Streets

alinahardinmusic:

Hello New York. A late night at Pete’s Candy Store. xo

Crazy. I went in this nice small bar in Brooklyn when I came to NY some years ago. It looks like we are in a train or something.. I loved it

alinahardinmusic:

Hello New York. A late night at Pete’s Candy Store. xo

Crazy. I went in this nice small bar in Brooklyn when I came to NY some years ago. It looks like we are in a train or something.. I loved it

(Source: alinahardin)

"Ryan’s Daughter" by David Lean
Phoenix - The Real Thing

The Real Thing - Phoenix 

I should really stop listening to that track before I get sick of it. Cause I definitely don’t want it to happen.

(Source: thebendss)

Pierre Bonnard, Le jardin sauvage (La Grande terrasse)
A postcard from NYC 
Never saw this painting before, I just love it. Thx Bird

Pierre Bonnard, Le jardin sauvage (La Grande terrasse)

A postcard from NYC

Never saw this painting before, I just love it. Thx Bird

Cousin Marnie, “You’ve been fooling me Baby”

Haunting track

Emilie dans “Documenteur” d’Agnès Varda 
"Sofa rose" de Pierre Bonnard

Emilie dans “Documenteur” d’Agnès Varda 

"Sofa rose" de Pierre Bonnard

"Documenteur", Agnès Varda

"Modern love" - David Bowie (in "Frances Ha")

Perfect soundtrack for a pretty movie

zooeysaskatoon:

Sophie and Frances

zooeysaskatoon:

Sophie and Frances

"They hate us all for our freedom" Claire Fontaine ( MAC, Marseille) 
I like the idea of a piece of art made with burnt matches, with the ashes still on the floor
Ion Grigorescu, Marika à la rivière, 1971, photographies noir et blanc (MAC, Marseille)
Ce triptyque d’une femme se lavant courbée m’a fait penser aux innombrables représentations de Marthe se faisant la toilette par Pierre Bonnard.
Thank you Bird!
J’ai commencé par “De l’autre côté de mon rêve”, puisque cet album sent en effet le soleil et les vacances.. ;) Besitos
J’aime ce tableau.
"Cléo de 5 à 7", Agnès Varda
Quel beau film ; et j’étais contente de voir le Parc Montsouris dans sa jeunesse.

zooeysaskatoon:

Film du train (retour) #2 “Cléo de 5 à 7” d’Agnès Varda.
Scène dans le bus 67

Antoine : La nudité, c’est comme l’été, il faudrait que tout le monde en ait.Cléo : Qu’est-ce que ça veut dire ?Antoine : Quand on est nu, c’est simple. L’amour, la naissance, l’eau, le soleil, la plage, tout ça.

"Cléo de 5 à 7", Agnès Varda

Quel beau film ; et j’étais contente de voir le Parc Montsouris dans sa jeunesse.

zooeysaskatoon:

Film du train (retour) #2 “Cléo de 5 à 7” d’Agnès Varda.

Scène dans le bus 67

Antoine : La nudité, c’est comme l’été, il faudrait que tout le monde en ait.
Cléo : Qu’est-ce que ça veut dire ?
Antoine : Quand on est nu, c’est simple. L’amour, la naissance, l’eau, le soleil, la plage, tout ça.